Spectre, James Bond 007

Je me suis ruée dès le 11 novembre sur les nouvelles aventures de mon British préféré. En tant que grande fan, je ne pouvais attendre un jour de plus avant de découvrir les prouesses de Daniel Craig !

Spectre

Résumé : Tout commence à Rio où James part en mission solo. M est furieux que son double zéro préféré fasse cavalier seul car de son côté, à Londres, il doit faire face à un remembrement. Le gouvernement veut mettre un terme au MI6.

Comme à son habitude, 007 ne se laisse pas démonter et continue à faire les quatre-cents coups en riant au nez et à la barbe de l’autorité.

Fais attention à toi James, des fantômes du passé pourraient ressurgir…

« Les morts sont vivants »

Avis : Je n’ai pas été déçue de cet épisode de la saga James Bond, laissez moi vous expliquer pourquoi…

Points positifs :

  • Sam Mendes nous livre du grand spectacle, que ce soit à Londres, à Rome, à Rio ou dans le Sahara, l’action n’est pas en reste ! On appréciera particulièrement les véhicules (dont la fameuse Aston Martin !), les courses poursuites et les scènes de combats
  • Le costume de 007 sied à la perfection à Daniel Craig. Il ne quitte jamais son costume trois pièces… Il faut dire que c’est pour notre plus grand plaisir, Mesdames !!
  • J’ai été agréablement surprise par Léa Seydoux qui pour une fois laisse son impertinence au placard. Elle nous livre un James Bond girl tourmentée dont le côté doux tranche avec le caractère de feu du héros. Des tenues à couper le souffle et un charme incroyable… Tout pour faire chavirer le cœur de 007 !
  • Notre Super Vilain du jour n’est pas en reste puisque James le connaît très bien. Il n’hésite pas à tuer, menacer, torturer. Tout ça avec grande classe évidemment ! Un méchant comme on les aime.

Points négatifs :

  • La musique de Sam Smith, BO du film, ne m’a pas transportée… Je reste scotchée au Skyfall magistral que nous avait livré Adele il y a deux ans. Mais même sans faire cette comparaison, Writing’s on the Wall fait pâle figure face à des thèmes tels que GoldFinger… Peut mieux faire pour la prochaine fois
  • Et à présent, je vais faire ma petite crise de nerfs : pitié Daniel, ne nous abandonne pas !!! J’ai peur que cet épisode marque la fin de la carrière de 007 pour le British aux yeux bleus… J’espère bien que non puisqu’il avait signé pour cinq films et qu’il en reste donc un avec lui.

J’espère que cette critique vous aura convenu et que vous ne manquerez pas d’aller voir l’Agent Secret le plus populaire dans les salles si ce n’est déjà fait.

Gros bisous,

Mélie ❤

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s