Aphrodisia [Chap 23]

Chapitre 23

Après le message d’Hadès, le reste de la matinée se déroula tranquillement : j’avais le téléphone collé à l’oreille en permanence, prête à satisfaire les moindres désirs des clients.

Aux alentours de midi-trente, je reçus un coup de fil pendant que je me réchauffais des carbonara. J’avais un faible pour les pâtes italiennes…

   Aphrodisia bonjour ! Vénus pour vous servir, annonçais-je comme à mon habitude.

   Bonjour Madame, me répondit homme.

Il avait une voix grave et puissante avec un léger accent que je n’aurais pas su interpréter. Ce client promettait d’être intéressant !

   Que puis-je faire pour vous ? demandai-je aimablement.

   J’aimerai commander une Quatre-Fromages, s’il-vous-plaît.

Je faillis exploser de rire. Ce n’était pas la première fois que quelqu’un se trompait de numéro et appelait ici, mais en général les clients s’en rendaient compte au moment où je décrochais.

L’homme que j’avais au bout du fil n’était pas très malin, mais il avait une voix sublime. Je décidai de savourer ce moment délicieux encore un peu avant de raccrocher. Ce n’était pas tous les jours que je pouvais rire autant et pourtant j’en aurais eu besoin, surtout en ce moment !

   Très bien Monsieur, souhaitez-vous le supplément œuf ou champignons ?

   Oh… avec un œuf sera parfait ! s’exclama-t-il en faisait rouler les r.

Il avait une manière de répondre tout à fait charmante, ce mec aurait fait un malheur dans mon entreprise… Je pourrais créer une ligne féminine avec un tel mâle sous la main ! Le téléphone rose n’était pas réservé qu’aux hommes, les femmes aussi avaient le droit de se sentir seules.

Une idée me vint subitement :

   C’est à livrer à quelle adresse Monsieur ?

   12E, Douzième Rue. À Monsieur Finley. Appartement 27.

Mes doigts de pieds se recourbèrent, ce n’était pas permis de donner une adresse de manière aussi sexy ! Ce mec aurait donné chaud à un iceberg.

Je souris en comprenant que ce gars était presque mon voisin. J’étais au 15, donc son immeuble était l’un de ceux en face de chez moi.

Après avoir salué le jeune homme, je pris ma veste et me ruais hors du bureau. Frida me regarda passer, je devais avoir l’air d’une hystérique. J’étais ultra-excitée : j’avais peut être enfin trouvé une idée pour résoudre le problème d’Amphitrite et j’allais pouvoir aider Joséphine !

Chez Pizza Hut, je commandais une Quatre-Fromages et une Végétarienne. La première pour Monsieur Finley, que j’avais hâte de rencontrer, et la seconde pour moi. J’avais laissé mes carbo dans le micro-onde, je n’allais en plus me priver d’une pizza Végé !

J’ajoutais deux bières à ma commande. Une bonne blonde – sans mauvais jeu de mots – était idéale pour amadouer les hommes, même les plus récalcitrants !

En moins de dix minutes je fus servie. Mes victuailles à la main, j’allais sonner chez Finley. Son immeuble était vraiment à deux pas du mien, je n’avias qu’à traverser la route… C’était un heureux hasard !

Je montai au deuxième étage et sonnai à l’appartement 27.

Quelques secondes plus tard, un gamin avec la casquette à l’envers et des problèmes d’excès sébum, m’ouvrit la porte.

   Bonjour, j’apporte la commande de Monsieur Finley.

Le gosse me dévisageait comme si j’étais descendue de la planète Mars. Il n’avait jamais vu une livreuse mignonne ou quoi ? Elle n’avait quand même pas toutes une tête de bulldog, si ?

   Euhhh… Bon-Bonjour. C’est moi, Finn Finley.

Il avait bien la même C’était bien la même voix que j’avais entendue au téléphone. C’était la misère, mon plan tombait à l’eau : ce gosse n’était même pas majeur…

   Finn Finley ?!

   Ben oui : Finn c’est mon prénom et Finley c’est mon nom.

Pas gâté par ses parents le gamin…

   Tu n’as pas de grand frère qui vit avec toi, par hasard ?

Ca vallait le coup d’essayer, peut-être que tout cela n’était qu’un gros malentendu et que je pouvais avoir une conversation sérieuse avec un mec majeur.

   Non j’habite seul, dit Finn en fronçant les sourcils.

Quelle poisse !

   Vous êtes qui vous ? D’habitude c’est Mike qui livre chez moi.

   Je m’appelle Vénus, je le remplace aujourd’hui.

Il voulut me prendre les cartons des mains, mais je l’arrêtais. Je devais tenter le tout pour le tout, sinon ce gosse m’aurait coûté deux pizzas et pour rien en plus !

   Tu as quel âge Finn ?

   Pourquoi ? demanda-t-il suspicieux.

   Pour savoir si je peux te donner la bière en cadeau pour ta commande.

Je m’étonnais moi-même de mes ressources insoupçonnées !

   Ah… J’ai vingt-trois ans. Mais vous pouvez la garder, je ne bois pas d’alcool.

Il en faisait à peine quinze, le parfait cliché du gamin accro aux jeux vidéo : les cheveux gras, les yeux injectés de sang à cause du manque de sommeil et la peau blanche de n’être pas allé assez au soleil…

Finn avait grandement besoin que je fasse quelque chose pour lui, il ne pouvait pas passer sa vie scotché devant un écran.

   Je peux entrer ?

   Pour quoi faire ?

Cette fois, il lança un regard apeuré par-dessus son épaule, son appartement devait être un vrai souc.

   Je me suis apporté aussi à manger, répliquai-je en désignant ma pizza végé.

   Les livreurs ne se rapportent pas de pizza.

   Je ne suis pas livreuse.

   Je me disais bien… vous êtes trop canon pour ce boulot !

Publicités

5 réflexions au sujet de « Aphrodisia [Chap 23] »

  1. Ahh mais j’ai éclaté de rire ! Ca fait du bien après toutes les aventures de dingue de notre Déesse qui avait bien besoin de décompresser !
    Je me demande vraiment ce qu’elle va faire de ce gosse xD enfin… avec ce gosse plutôt xD Boon, il est quand même majeur apparemment ^^

    Faute de frappe :  » je n’avias qu’à traverser la route » > n’avais.
    Il y a un petit bug ici, je crois ^^ : « Il avait bien la même C’était bien la même voix que j’avais entendue au téléphone. »

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s