Aphrodisia [Chap 24]

Chapitre 24

Je pouffai, ce gosse n’avait sans doute jamais parlé à une fille de sa vie.

   Tu acceptes que je mange avec toi alors ?

   OK, mais vous êtes bizarre, dit-il en ouvrant sa porte pour me laisser passer.

Son appartement était dans un désordre sans nom. Il n’avait pas dû faire une lessive dans le dernier siècle, ou alors il pensait que les habits étaient à usage unique. Des cartons de pizza, de sushi et des gobelets jonchaient la table du salon et le canapé où il me fit asseoir.

J’avais envie de chercher mon désinfectant à la maison et de vaporiser tout ça avant de poser mes fesses sur le canapé. En voyant Finn se jeter sur un fauteuil en face de la télé, je pris sur moi et m’assis.

Le gamin monta le son avec la télécommande, il regardait une émission consacrée aux jeux vidéo.

Avec précaution, je m’emparai d’une part de ma pizza. Il s’agissait ne pas se tacher parce que je doutais que mon hôte possèdait des serviettes ou de l’essuie-tout.

   Vous avez acheté chez Pizza Hut, constata-t-il.

   Oui…

   Pourquoi vous-être fait passer pour un livreur de pizza. Il suffisait de dire que j’appelais un mauvais numéro.

C’était un peu embarrassant d’expliquer aussi brusquement la raison de ma venue à Finn. Il me foutrait à la porte dans préavis si j’y allais trop franco, je devais la jouer fine :

   Tu as un travail ?

   Oui, créateur de jeux vidéo.

Evidemment…

   Et ça marche ?

   Ça m’a payé cet appart, alors je dirais que oui.

En tout cas, Finn Finley avait du répondant.

Vu l’état de l’appartement, je n’y avait pas trop porté attention,  mais en y regardant de plus près, je me rendis compte que sans le bordel, ça devait être super spacieux. Les jeunes de vingt-trois ans à pouvoir se payer un quatre-vingt mètres carrés à New York n’étaient pas nombreux.

Finn était de nouveau concentré sur la télé.

   Tu as une petite amie ?

Il me fallait un minimum de renseignement avant de l’engager.

   Non, ça ne marche pas avec les filles.

   Tu préfères les hommes ?

S’il était gay, je pouvais abandonner le plan « sauvetage de Joséphine »… Josée était une nana jusqu’au bout des ongles, pas un seul gramme de testostérone dans son sang de sirène !

Il me lança un regard bizarre avant de répondre :

   Ce que je voulais dire, ce n’est pas que je ne m’intéresse pas aux filles. C’est qu’elles ne s’intéressent pas à moi.

Sa lucidité était déconcertante, peu de gens auraient admis ça de but en blanc.

Pauvre gamin… Je devais arranger ça rapidement !

   Je peux t’aider, affirmai-je.

   Vous-êtes magicienne ? Parce que je suis un cas désespéré, s’attrista Finn.

   Non mais je peux t’apprendre quelques trucs, j’ai quelques connaissances dans ce domaine… Je peux t’embaucher dans mon entreprise et t’apprendre à faire tomber les nanas comme des mouches, si tu veux.

On devrait d’abord procéder à un relooking complet et à une séance impérative chez le coiffeur. Mais pour débuter au téléphone, sa voix adorable suffirait à lui redonner confiance en lui.

   J’ai déjà un job.

   Tu peux faire un mi-temps chez moi, mes bureaux sont juste en face.

Finn jeta un regard par la fenêtre et tomba sur mon enseigne, elle était Rose flashy, on ne pouvait pas vraiment la rater.

Il se tourna vers moi avec la bouche grande ouverte. Pas très engageant…

   Vous êtes la nana du téléphone rose ?

J’aurais dû être gênée, mais en fait pas du tout. S’il me connaissait c’était que j’avais une certaine notoriété, c’était flatteur.

   Oui, c’est ça.

   Oh punaise ! Un de gars avec qui je joue à Warcraft a téléphoné un jour à votre gymnaste russe. Il l’a trouvée trop bandante !

En se rendant compte de ce qu’il venait de dire, Finn se mit la main devant la bouche et devint écarlate.

Je souris, Frida serait ravie d’apprendre que les jeunes étudiants lui couraient après.

   Je peux te la faire rencontrer si tu veux.

Il allait faire une de ces têtes en découvrant que la gymnaste bandante aurait pu être sa mère.

   Sérieusement ? s’exclama-t-il tout excité.

S’il ne fermait pas bientôt la bouche, une mouche allait finir y rentrer…

   Je te l’ai dit : je veux t’embaucher. Tu travailleras avec elle.

   Mais pour faire quoi ? Je sais juste utiliser un ordinateur !

   Tu as une voix très intéressante.

Je le laissais méditer mes paroles. Le moment où il comprit ce que je lui demandais, il redevint rouge pivoine.

S’il voulait bosser pour moi, il allait avoir besoin de déstresser un peu.

   Vou-Vous voulez que je parle aux gens par téléphone ? Comme ce que vous faites ?

   Oui.

Mieux valait jouer franc-jeu.

   Vous êtes folle !

Il ne me prenait pas au sérieux. C’était le moment de faire ressortir mon charme légendaire.

   Nan pas du tout. Tu as téléphoné pour une pizza et j’ai adoré ta voix ! Sinon jamais de la vie je ne t’aurais rapporté ta Quatre-Fromages.

Finn était bouche-bée.

   Vous racontez n’importe quoi ! Vous avez-vu ma tête ?

Je n’étais pas fan de son acné et de ses fringues crades, mais avec un peu de pommade et quelques lessives, le tour serait joué.

   Viens avec moi, je vais te présenter la gymnaste.

Rencontrer Frida et casser le mythe de la russe sexy, ferait le plus grand bien à ce gosse.

À mon grand étonnement, Finn me suivit sans rechigner jusqu’à mes bureaux. Il devait surement vouloir juste se la péter devant ses potes de Warcraft, ou alors il me trouvait assez mignonne pour me suivre aveuglément…

Mon orgueil optait pour la seconde raison.

Publicités

4 réflexions au sujet de « Aphrodisia [Chap 24] »

  1. J’éclate de rire « mon orgueil optait pour la seconde raison » hahah et bien voyons ! 😀
    Trop hâte de voir comment il va réagir devant Frida xD et voir s’il va accepter le job au final 🙂
    J’ai bien aimé quand il a avoué que les filles ne s’intéressaient pas à lui. C’est vrai qu’un mec un peu geek + crade sur les bords, ça n’attire pas… Mais heureusement qu’il a fait ce mauvais numéro et qu’il est tombé sur notre Déesse ! 😀

    Aimé par 2 people

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s