Aphrodisia [Chap 27]

   Allo, ici Vénus, dis-je en prenant mon portable.

   Ouf ! Tu es rentrée, soupira Amphitrite. Poséidon est au courant, tous les Dieux sont au courant…

Elle n’était pas contente que je réapparaisse dans l’équation aussi rapidement. Moi non plus…

   Je sais, Hermès est venu me voir.

Je fermai la porte de la salle de bain. Poséidon n’avait pas besoin d’entendre cette conversation.

   Que vas-tu faire ?

   Voir mon père et prendre une décision selon ce qu’il me propose.

   Tu vas recommencer à jouer à la chouchoutte à son Papa !  se moqua méchamment ma sœur.

C’était dégueulasse de me balancer ça comme ça. Mais comme c’était ce que j’allais essayer de faire, je ne relevai pas. Tous les coups étaient permis pour échapper à Héphaïstos.

   Tu sais où est mon mari ? me demanda-t-elle.

Comme si je pouvais le savoir… Bon ok, je savais où il était : assis dans de un bain moussant dans ma salle de bain. Je jetais un coup d’œil vers la porte toujours close avec culpabilité.

   Aucune idée…

Enorme mensonge.

   C’est ça ! Essaye de me faire croire ça ! hurla-t-elle. Ca fait une heure qu’il s’est enfermé dans sa chambre. Depuis qu’il t’a aperçue, il tourne comme un lion en cage… Soit il te cherche encore et c’est un imbécile, soit il t’a trouvée et tu me mens.

Elle laissa s’écouler quelque secondes avant d’ajouter avec calme :

   Mon mari est beaucoup de choses, mais pas un imbécile…

Elle avait entièrement raison.

   Tu racontes n’importe quoi, niai-je en bloc.

   Tu me mens.

   Mais…

   Ne t’en fais pas petite sœur, tes vilains petits secrets et ceux de mon mari sont depuis longtemps exposés au grand jour. Au revoir, Aphrodite !

   Au revoir…

J’avais honte. C’était ma sœur et je lui mentais à tout va, alors qu’en plus elle savait.

J’entrai dans la salle de bain en trombes et hurlai :

   Ça ne peut pas continuer comme ça ! Amphitrite est ma sœur, on n’a pas le droit !

La pièce était vide. Mon visiteur liquide avait déserté la baignoire.

Tant mieux !

 

Vingt-trois heures cinquante-neuf. J’avais passé plus d’une heure à choisir une robe pour mon retour au Conseil. Je ne savais pas comment on s’habillait en ce moment sur l’Olympe… Est-ce que les Dieux suivaient la mode des humains ?

Pour convenir à tous les styles, j’avais pris une robe de cocktail bleu nuit descendant jusqu’aux chevilles. Elle était asymétrique et n’avait qu’une bretelle pour  le bras droit. Ca faisait à la fois antique et moderne.

J’avais libéré ma nuque en montant mes cheveux en un chignon lâche et je m’étais maquillée très légèrement.

Je m’habillais plus sobrement depuis un moment et j’évitais les extravagances pouvant attirer l’attention sur moi.

J’avais sorti ma tiare de la commode et l’avais posée sur mes cheveux dorés. Ce bijou en or était sertie de roses rouge en rubis. J’avais de l’allure avec et j’en aurais besoin pour récupérer mon fauteuil au Conseil.

Sur ma robe, j’avais noué autour de la taille la ceinture en or fabriquée par Héphaïstos que j’avais voulu céder à Hadès. Elle me rendait irrésistible et c’était nécessaire si je voulais survivre à la soirée.

Elle pouvait devenir invisible, ou se transformer en une vulgaire ceinture en cuir selon ce que je souhaitais. Il suffisait qu’elle entre en contact avec mon corps pour s’accorder au mieux à ma tenue. Aujourd’hui je l’avais laissé dorée, mais j’y avais ajouté quelques saphirs pour aller rappeler le bleu de ma robe.

Minuit sonna. Je vis apparaître de chaque côté de moi Hermès et Artémis. Ils me saluèrent d’un bref hochement de tête, puis le Dieu Messager me téléporta avec lui.

   Nous sommes attendus, me dit-il.

Publicités

3 réflexions au sujet de « Aphrodisia [Chap 27] »

  1. Ahhh mais non ! Je reste sur ma faim! Trop hâte de voir son retour 🙂
    C’est vrai que mentir à sa soeur alors qu’elle connait la vérité :/ mais ça reste une vérité difficile à avouer :/

    Aimé par 2 people

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s