Aphrodisia [Chap 40]

Chapitre 40

— Je déclare cette séance extraordinaire du Conseil terminée, conclut Zeus, mettant ainsi fin à plusieurs heures de supplice.

À peine eus-je fait un pas en direction de la sortie de la salle que de puissants bras s’enroulèrent autour de mon buste.

— Tu m’as tellement manqué Didi, s’écria Arès en me serrant de toutes ses forces.

J’en avais le souffle coupé. Il était sans doute en train de me fêler plusieurs cotes, mais je souriais tout de même, ma tête coincée contre ses pectoraux.

Dès qu’Arès relâcha un peu son étreinte, je passais mes bras autour de son cou. Il me fit virevolter dans ses bras au centre de la salle. Ses gamineries m’avaient tant manquées, c’était bon de retrouver mon meilleur ami. J’en oubliai presque que je venais de revoir Héphaïstos et qu’il m’avait paru encore plus laid que dans mon souvenir… Je n’avais pas eu le temps d’épouser plus loin l’analyse de mon mari, il avait quitté le Conseil le premier en claquant la porte. Sans doute était-il mécontent de ne pas avoir immédiatement retrouvé une Aphrodite obéissante et apeurée.

Par-dessus l’épaule d’Arès, je vis les derniers Dieux se lever de leurs sièges et quitter la pièce en silence.. Certains s’étaient déjà volatilisés. Bientôt il ne resta plus qu’Arès, Hermès, Artémis et moi dans la salle du Conseil, comme au bon vieux temps.

Mon retour n’était pas apprécié par tout le monde, mais mes meilleurs amis étaient là pour moi. C’était ce qui comptait. C’était ce sur quoi je devais me focaliser pour ne pas sombrer.

Pour s’amuser, Hermès nous défia dans une de réussir à l’attraper, nous entraînant à sa suite dans une course effrénée à travers les couloirs. Nous n’avions aucune chance de le rattraper : avec ses sandales ailées, il atteignait presque la vitesse du char d’Apollon, mais nous courions comme des dératés.. Mes pieds ne me portaient plus, je volais presque. Mon sang battait dans mes tempes et nous hurlions notre joie de nous retrouver et à Hermès de ralentir la cadence.

Ca faisait du bien de se lâcher, ça faisait un bien de retrouver les siens.

Mes amis s’arrêtèrent brusquement en arrivant devant une grande salle. Nous étions tous à bout de souffle, sauf Hermès. Grace à ses chaussures, ce tricheur n’avait donné que quelques coups de patte pour décoller, puis n’avait plus fait le moindre effort. Pour jouer, je sautai sur son dos et lui décoiffait la tignasse. Il gigota comme un fou pour me faire descendre, ce que je ne tardai pas à faire : les fesses en premier et les quatre fers en l’air, ce qui déclencha l’hilarité au sein du groupe.

Nous rimes pendant cinq bonnes minutes avant de pouvoir pénétrer avec sérieux dans la salle devant laquelle nous nous étions arrêtés. Je n’avais jamais vu cette pièce auparavant, elle devait être nouvelle. Elle était noire de monde, remplie de Dieux, Demi-Dieux, Héros et personnalités célestes en tout genre. Il n’était pourtant que cinq heure du matin. Que faisaient-ils tous déjà debout ?

En suivant Arès, je remarquais que tout le monde était attablé avec des assiettes remplies à ras-bord et que des serveurs courraient silencieusement de gauche à droite transportant à manger et à boire. Nous étions dans un restaurant.

Mon passage à travers la salle ne passa pas inaperçu. Je voyais des yeux se lever des assiettes pour mieux m’épier, des regards perçants me sonder et j’entendais des chuchotements peu amènes. Je retrouvais enfin l’Olympe que j’avais abandonné : la jalousie, la haine, les complots et l’hypocrisie…

J’étais de retour chez moi et, étrangement, l’hostilité que je ressentais à mon encontre ne me faisait pas peur. Au contraire, elle était apaisante.

Tout n’avait pas changé.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Aphrodisia [Chap 40] »

  1. Coucou Mélie. Je retrouve enfin notre héroïne Aphrodite. J’ai du relire le précédent chapitre afin de me remettre dans le bain de ton histoire. Ce chapitre que je viens de lire m’a fait rire….j’imaginais les sandales ailées d’Hermès. Trop cool… Je vais lire un second chapitre. Bon dimanche à toi. Bisous 😗😗

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s