Aphrodisia [Chap 68]

Chapitre 68

Les deux derniers jours avaient passé très vite et j’étais de nouveau sur le devant de la scène. Comme Hermès me l’avait annoncé, j’allais affronter Athéna..

–     Avant de passer à la seconde épreuve, Athéna et toi allaient constituer des équipes, annonça Zeus.

Il sortit une pièce en or de sa poche et nous la présenta. Il me demanda de choisir une des deux faces.

–     Pile, annonçai-je en croisant les doigts pour que ça tombe du bon côté.

La drachme dorée s’éleva dans les airs, scintillant sous les rayons du soleil. Il tourbillonna en l’air puis retomba lourdement dans la paume de Zeus. Dans un silence de mort, ce dernier le retourna sur son autre main et nous présenta la pièce.

Face…

Athéna afficha un air sournois, très heureuse de cet avantage qu’elle avait sur moi.

Notre père nous demanda à chacune de choisir trois co-équipiers parmi les Dieux olympiens.

–     Arès ! appela Athéna.

Je n’étais pas surprise qu’elle le prenne en premier. Il aurait aussi été mon premier choix : Arès était un compagnon fidèle et téméraire. C’était un allié de choix quelle que soit l’épreuve proposée.

Ce dernier me lança un regard navré avant de rejoindre les côtés de mon ennemie. C’était la deuxième fois que je l’avais contre moi…

Je réfléchis un instant avant de choisir le premier membre de mon équipe.

–     Hadès ! dis-je en faisant signe au Seigneur des Enfers.

Mieux valait l’avoir avec soi que dans l’équipe adverse celui-ci. Il était malin et était un fin stratège. Un sourire machiavélique illumina le visage d’Hadès et, avec un clin d’œil, il me rejoignit.

Poséidon fit une grimace, vexé de ne pas avoir été choisi le premier, mais Athéna l’appela immédiatement à rejoindre ses rangs. Ça ne me surprit pas, Athéna aimait avoir des hommes puissants avec elle pour pouvoir jouer à être le cerveau de l’équipe…

Je décidai de prendre Artémis. Mon amie s’avança lentement vers moi, fière d’avoir été prise dans mon équipe.

Athéna appela ensuite Dionysos, alors je n’avais plus le choix qu’entre Héra, Héphaïstos et Apollon.

Quel choix !

J’éliminais immédiatement la Sorcière-en-chef et mon mari. Ne restait plus qu’Apollon. Avec sa sœur jumelle ils formaient un duo de choc !

–     Embarquez sur les bateaux, ordonna Zeus comme les équipes étaient constituées.

Surprise, je regardai autour de moi, je n’avais pas vu de bateau jusqu’à présent. Nous étions devant le palais royal de l’Olympe, aux pieds de la statue de Zeus. Autour de nous se trouvait le même public que la dernière fois, assis sur des gradins.

Je me retournai pour suivre le regard de Zeus qui s’attarda au-dessus de mon épaule droite. Les rangées du public se séparèrent lentement sous nos yeux, laissant la place à deux grands voiliers, l’un blanc et l’autre rouge. Sur la voile blanche était peint un rameau d’olivier et sur la rouge une grande rose.

Mes coéquipiers me suivirent vers le navire portant mes couleurs pendant qu’Athéna et les siens marchèrent vers le voilier blanc.

Les bateaux voguaient sur des vagues de petits nuages blancs mousseux et nous franchîmes cette mer en montant sur une passerelle en bois qui menait au pont du navire.

Une fois devant la barre, je me retournai vers mon père. Même si j’étais un peu rassurée à l’idée d’être sur un voilier, parce que j’avais déjà passé énormément d’heures sur ce type de navire, je ne savais toujours pas ce quelle serait mon épreuve.

Entourée d’Artémis et d’Hadès, j’écoutai Zeus nous expliquer ce qui nous attendait :

–     La deuxième épreuve évaluera les capacités stratégiques d’Aphrodite. Pour cela, elle sera opposée à Athéna dans une Bataille Navale Olympienne !

Les Dieux jouent à la bataille navale maintenant ?

Les applaudissements retentirent et mon père attendit qu’ils se calment pour continuer :

–     Chaque équipage possède quatre bateaux : un voilier et trois canots de sauvetage. Vous pouvez être autant que vous le souhaitez sur le voilier, mais pas plus d’un sur par canot. La première équipe à perdre son capitaine aura perdu. Mettez-vous en place.

Sur la berge, Eole gonfla ses poumons et souffla dans nos voiles. Les deux navires s’élancèrent en un sursaut sur la mer cotonneuse. En quelques instants à peine, nous fûmes engloutis par une brume épaisse qui ne me permit même plus de discerner la flotte d’Athéna. Mes coéquipiers et moi étions seuls dans le brouillard…

 

tumblr_inline_n15qzjed1z1ria758
Il est chaud comme la braise Arès !!
Publicités

3 réflexions au sujet de « Aphrodisia [Chap 68] »

  1. Bataille navale grandeur nature… Génial !
    Je suis trop contente qu’Hadès soit dans l’équipe parce qu’il va être vraiment génial sur cette épreuve, et drôle aussi :p aaahhhh cette épreuve va me plaire, je le sens ! 😀
    Channing Tatum pour Arès ? Tu veux ma mort ? Trop de beauté *-* Je boycotte définitivement Poséidon du coup ! ♥

    Aimé par 1 personne

      1. Je me l’imagine blond, du genre Chris Hemsworth (je ne sais pas si j’ai bien écrit son nom de famille lol 😂) Il est très beau aussi mais j’ai toujours eu plus un faible pour les bruns ténébreux :p après, si tu me dis que Poséidon est brun avec ses magnifiques yeux bleus, il se pourrait que je ne le boycotte plus 😂

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s